Le Domaine des 3B

L’Histoire de l’ail

 

photo ail

 

L’ail , plante de la famille des liliacées est consommé depuis des millénaires par les hommes .Il serait probablement né dans les  plaines aux bords de la mer Caspienne  , où on trouve encore aujourd’hui de l’ail qui pousse à l’état sauvage .Très vite il se serait répandu sur l’ensemble du continent asiatique et aussi en Afrique .

En Égypte , à l’époque des pharaons on distribuait ses têtes aux manœuvres employés à la construction des pyramides pour leur donner la force de poursuivre ce travail épuisant . L’ail est tellement apprécié , qu’il est élevé au rang de divinité .Khéops en fit graver l’image à l’intérieur de sa pyramide .Il est utilisé durant  la momification  des morts contre les morsures de serpents et de scorpions et  il accompagne les défunts dans l’au-delà.Hérodote rapporte que le premier conflit social  de l’histoire de l’humanité fut provoqué par une ration d’ail supprimée aux ouvriers égyptiens construisant la pyramide de Khéops.

Les grecs connaissaient aussi les vertus de l’ail , les soldats avant le combat et  les athlètes qui participaient aux jeux Olympiques en croquaient  une gousse avant l’effort , ils  l’appelaient ” la rose puante”. Dans l’Odyssée, Hermès donne à Ulysse une gousse d’ail comme anti dote pour ne pas être changé en pourceau par la magicienne Circé.  Cependant , son odeur lui valait le dédain des classes supérieures et l’entrée de certains temples était interdite à ceux qui en avaient consommé.

Pour les Romains l’ail est l’aliment qui permet de  soutenir l’effort des travailleurs agricoles .

Les Gaulois aussi en faisaient une grande consommation .

C’est Louis le pieux , le fils de Charlemagne qui en ordonna la culture dans les jardins royaux.Mais c’est sous le règne de Henri IV(1553-1610) qu’il obtient ses lettres de noblesse .Selon une coutume béarnaise , on frottait les lèvres du nouveau né avec une gousse d’ail pour le protéger du mal et lui conférer la force d’un chef , c’est ce que son grand père fit au futur Henri IV.Ce roi qui consommait une gousse par jour,  pour honorer ses nombreuses maitresses, utilisait ses vertus aphrodisiaques .

Dans le monde méditerranéen , la présence d’une tresse d’ail dans la maison , protège le foyer .Il fait partie des plantes de la “saint Jean “auxquelles on accorde toutes les vertus . Dans les monastères , il soignait les blessures ,  grâce à ses vertus antiseptiques. Lors de la grande peste de Marseille en 1762, 4 voleurs arrêtés  pour pillage , furent graciés pour avoir révélé le secret de leur immunité face à la maladie , en consommant un élixir à base d’ail , qui sera connu sous le nom de “vinaigre des 4 voleurs”.

En Sibérie ,au XVIII siècle , on payait ses impôts en ail car on lui attribuait une grande valeur.

Louis Pasteur en 1858 a démontré que l’ail peut détruire certaines bactéries et sera utilisé comme antibiotique naturel .

Durant la grande guerre , il fut utilisé contre la gangrène et la septicémie.

En 1916 , le gouvernement britannique payait les paysans qui cultivaient de l’ail pour les hôpitaux.

Mais on confère aussi  à  l’ail le pouvoir de lutter  contre les mauvais sorts , les guerriers l’utilisent contre les assauts de leur ennemis , les voyageurs contre les périls de la route , les marins contre les naufrages , les montagnard contre les changements climatiques et les toréadors contre les charges des taureaux .Grâce à la protection conte le mal qu’il apporte , de nombreux peuples pensent qu’il repousse les sorcières , le diable, les voleurs , les méchants , les envieux   et les vampires. En ce qui concerne ces derniers , il existerait une explication logique , au fait que l’ail repousse les suceurs de sang . Pour les  personne atteintes de porphyrie maladie du sang qui rend la personne qui en est atteinte , très sensible au soleil  et étant  obligé de vivre la nuit ,  la consommation d’ail augmente  les symptômes de cette maladie  .De plus l’ail  étant capable de  chasser certains parasites suceurs de sang comme les tiques , donc il a tout ce qui faut pour nuire au vampires , la légende de Dracula reculant devant une gousse d’ail est né .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *