L’histoire du poivron

 

Greta Garbure

Originaire d’Amérique du sud  comme la tomate, le poivron est une solanacée annuelle que l’on nomme piment doux dans tous les pays du monde sauf en France, car c’est le piment qui est à l’origine du poivron. Ce n’est qu’au XVIII   siècle au retour de son premier voyage en Amérique que Colomb introduira le poivron en Europe on l’appelle poivre long car le médecin de Colomb pensait que c’était du poivre. On l’appelle d’ailleurs poivre d’inde car Colomb croyait avoir découvert une nouvelle route maritime pour aller en Indes ou poivre du pauvre car bien moins cher que le véritable poivre.

Il est à la base du plat national hongrois : le goulasch, mais aussi de la ratatouille provençale, de la pipérade basque, de la paella espagnole, de certains mezzés libanais et de certains antipasti italiens.

On peut l’utiliser comme légume, comme condiment et même comme épice. C’est avec du poivron rouge séché que l’on fabrique le paprika après l’avoir moulu, on le surnomme le corail du jardin.

Il ne mesure que 0 sur l’échelle de Scoville, cette référence évalue la force des différentes variétés de piments. Elle a été inventé en 1912 par le pharmacologue américain Wilbur Scoville graduée de 0 à 10 le piment enragé « habanero » à la valeur maximale, le poivron est donc un piment doux sans capsaïcine.

Le poivron naît toujours vert, récolté à ce stade il est acide et poivré, plus mûr, il passe en fonction de sa variété au rouge, au jaune au orange au violet ou au marron pour le poivron chocolat. C’est pour cela que les poivrons de couleurs sont plus chers mais aussi plus parfumés et plus sucrés que les verts.

Au niveau de sa forme, on distingue le court carré de type cloche, le rectangulaire et le triangulaire de type corne. Il existe aussi des poivrons tomates qui ont une saveur douce proche de la pomme.

C’est le chercheur hongrois qui en 1932 découvrit la vitamine C en l’extrayant du poivron. Il l’isola sous la forme d’une poudre blanche cristallisée et il lui donna le nom d’acide ascorbique, c’est-à-dire capable de prévenir le scorbut.

Champion de la vitamine C, juste derrière le persil, plus il est mûr, plus il en contient. Le poivron rouge en contient deux fois plus que le vert et il est le seul légume qui contient de la vitamine P.

Le poivron a été le premier organisme vivant connu du public à servir de cobaye pour le développement des techniques d’imagerie par résonance magnétique(IRM), merci à lui.

Pour les couleurs de ses fresques Léonard de Vinci utilisait du poivron séché et broyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *