Le Domaine des 3B

L’histoire des choux

 

bb dans les choux

Du chou sauvage appelé “chou des falaises”, haut de tige, étriqué de feuillage et déplaisant de saveur , tel qu’on le trouve encore sur les falaises océaniques en Normandie , d’un petit progrès à l’autre,  le jardinier en a fait des miracles .Il a persuadé le sauvageon d’abandonner ses mesquines feuilles battues par les vents de la mer et de les remplacer par d’autres amples et charnues en forme de feuilles de blettes pour le chou chinois Pak Choi, en forme de palmier pour le chou américain Kale , étroitement emboitées en grosse tête serrée blanche , verte  et tendre pour le chou pommé , violette pour le chou rouge , frisées pour le chou de Milan.Plus tard , l’homme s’avisa d’obtenir un copieux gâteau avec mille bouquets de fleurettes et leurs pédoncules  gorgées de nourriture : le chou fleur , le Brocoli et le Romanesco étaient nés .La plante échelonna sur une haute tige toute une famille de bourgeons ce fut le chou de Bruxelles .Vient le tour du trognon , qui se fit charnu se renfla semblable à une rave dont il a tous les mérites: corpulence , saveur et finesse ce fut le chou rave .Ce fut au tour de la racine , elle gonfla du pivot en un navet obèse qui émergea a demi du sol ce fut le chou-navet ou rutabaga .Le chou a tout donné pour notre nourriture: ses feuille , ses fleurs , ses bourgeons , sa tige et sa racine .Il ne lui manque plus que de joindre l’utile à l’agréable et de se faire beau , d’orner nos parterres au milieu de nos  fleurs et il s’est bien pourvu d’ un feuillage qui s’est mis à friser  et à  se panacher de teintes chatoyantes  possédant le grâce onduleuse des plumes d’autruche et la richesse des couleurs d’un perroquet pour devenir une fleur .

Le chou est un des rares légume a être originaire d’Europe , il appartient à la famille des crucifères ou brassicacées qui compte aussi les navets , les radis , le cresson et la roquette .Le nom crucifère vient de la structure caractéristique de sa fleur constituée de 4 pétales opposés en croix.Au départ utilisé comme moyen thérapeutique par les romains qui pansaient leur blessure avec des feuilles de chou en raison de ses propriétés antiseptiques ou encore pour atténuer les effets des orgies  dont ils étaient friands .En Grèce , les futures mères en mangeaient pour être certaines d’avoir du lait après l’accouchement .Comme on en servait une soupe le matin de leur nuit de noces aux jeunes mariés  la légende  dit   que les garçons naissaient  dans des choux .Les navires partant pour de longs voyages  en étaient chargés, car grâce à sa richesse en vitamine C” la peste des mers”  c’est à dire le scorbut,  restait éloigné de l’équipage qui en consommait . Les chinois seront les premiers à le conserver dans de la saumure pour en consommer toute l’année .En France au moyen âge il sera le légume le plus consommé par les paysans , on disait de lui qu’il était le médecin des pauvres .

La langue française regorge d’adages autour du chou “en faire ses choux gras” symbolise le profit ,” être dans les choux “, ” faire chou blanc” ou” ne pas valoir un trognon de chou”  parle d’échec ou de peu de valeur ,” bête comme chou” signifie simple à comprendre ou “se prendre le chou ” et ” rentrer dans le chou “veut dire se disputer ou  heurter violemment quelqu’un .Le chanteur Serge Gainsbourg s’était lui même surnommé “l’homme à la tête de chou” en  parlant  d’oreilles en feuilles de chou. Mais on peut aussi “ménager la chèvre et le chou “pour ne vexer personne et que serait on sans nos petits bouts de choux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *